Détails du projet "Dans la peau d’un soldat au front / La pédagogie de projet coopérative"

Auteur : Elodie DEBOVE

Description :
Le projet "Dans la peau d'un soldat au front" est réalisé par les élèves de Terminale littéraire Anglais Approfondi du lycée Joseph Saverne et leur professeure d'anglais Madame Debove. Il s’inscrit pertinemment dans le programme: ‘Mythes et Héros’ et dans le Parcours Citoyen de l’élève. Les élèves recueillent des informations sur le vécu de soldats (interviews d'anciens combattants, lettres, journaux intimes, poèmes, visite de musées à Auch et à Cardiff). Ils développent également leur maîtrise du numérique (recherches, création d'un DVD). Un blog sur l'ENT et un groupe messenger ont été créés pour mutualiser les informations. Les élèves réaliseront ensuite leur tache finale qui consiste à s'imaginer à la place d'un combattant pour exprimer son ressenti, sous la forme d’une lettre, un poème, etc. Ils remercieront les différents partenaires pour leur soutien à la concrétisation de cette expérience unique et enrichissante.

Niveau(x) concerné(s) :
Lycee

Discipline(s) concernée(s) :
Documentation - HG - Lettres - LV - Autre

Nombre d'élèves concerné(s) : 24

Personnes impliquées dans le projet : Terminales L Anglais approfondi / enseignants / partenaires (combattants)

Etablissement(s)
: Lycée Joseph Saverne

Adresse de l'établissement principal :
5 Avenue Claude Augé 32600 L'Isle Jourdain

ZEP ? Non

Objectifs poursuivis :
Les objectifs de ce projet sont multiples : permettre aux élèves d'enrichir leurs parcours linguistique, culturel et citoyen, donner du sens aux apprentissages, montrer l'importance de la transdisciplinarité des savoirs enseignés et développer l'autonomie des élèves en les impliquant dans chaque étape du projet (autofinancement, invitations, choix du thème, lieux visités, documents, tâche finale). A travers cette expérience citoyenne et humaine, mon intention est également de sensibiliser les jeunes générations au courage dont les soldats ont fait preuve pour défendre la démocratie dans laquelle nous vivons aujourd'hui et ainsi leur rendre hommage.

Historique :
En juin 2017, les élèves m’ont fait part de leur envie de se lancer dans un projet, incluant un voyage à l’étranger. Nous avons réfléchi ensemble aux diverses possibilités d’étudier à la fois la Grande-Bretagne et la France. La réflexion sur le vécu des soldats au front des deux pays nous est rapidement apparue comme un sujet riche et motivant.

Description des étapes :
La première étape consistait à mettre en place un autofinancement pour faire baisser le coût du projet pour les familles grâce à des ventes d’objets créés par les élèves. Je m’occupais également des dossiers de demande de subventions. Ensuite, les élèves ont lancé les différentes invitations pour recevoir des anciens combattants et leur poser des questions sur leur vécu à la guerre. Les élèves sont aussi allés visiter les musées d’Auch et de Brugnens pour collecter des informations supplémentaires. Parallèlement, nous avons étudié des documents authentiques (lettres de poilus, poèmes d’Owen, archives nationales anglaises, etc.). En mars, les élèves iront visiter le musée du soldat gallois à Cardiff où les conditions de vie au front sont recréées, de nombreux équipements militaires sont exposés et des lettres de soldats sont disponibles. En avril, les élèves produiront leur tâche finale et un DVD présentant leur projet. En mai, les élèves présenteront un bilan aux intervenants et partenaires lors d’une réunion au lycée et remercieront toutes les personnes qui ont rendu ce projet possible.

Soutiens et supports :
Notre projet est financé par la Région Occitanie, le Ministère des Armées, des associations d'anciens combattants et nous avons reçu le label du centenaire de la première guerre mondiale.

Obstacles :
Il a été un peu compliqué de trouver des combattants de certains conflits qui soient toujours en mesure de témoigner (comme par exemple pour la seconde guerre mondiale). Nous avons donc élargi l’analyse des conflits à des combats plus récents ( Irak,…). Durant les échanges entre les élèves et les anciens combattants, certains points étaient un peu délicats à aborder et il nous a fallu préparer les questions à l’avance pour bien réfléchir à leur formulation.

Bilan de l'action :
Le projet n'est pas encore achevé mais il y a déjà des bénéfices évidents que l'on peut retirer de cette expérience. Sur le plan financier, nous avons réussi à promouvoir l'égalité des chances en baissant considérablement le coût pour les familles et les élèves ressentent la fierté d’y avoir participé. La motivation et l'enthousiasme des élèves montrent bien le plaisir qu'ils prennent à donner vie à cette initiative. Leur intérêt pour la matière enseignée et leur implication en classe sont aussi accrus. La richesse de leur réflexion est aussi un indicateur de la portée manifeste du projet. Les nombreux encouragements et soutiens financiers que nous avons reçus montrent aussi l’intérêt que la communauté porte à notre projet.

Personnes susceptibles de témoigner (à quel titre) :
Je suis disponible pour venir présenter notre projet ; je peux déplacer mes cours pour que cela n’impacte pas mes horaires et je témoignerai avec grand plaisir pour partager cette expérience que je pense enrichissante pour tous.

Collectivités, associations ou mouvements :
Notre projet a reçu le soutien de la Région Occitanie, du Ministère des Armées, d'associations d'anciens combattants (Souvenir Français, Ordre des Médaillés) et le label du centenaire de la première guerre mondiale.

Ce qui est transposable :
Bien que le thème de ce projet soit spécifique et concerne le Devoir de Mémoire, la plupart des objectifs et démarches sont transférables à d’autres initiatives. L’autofinancement est un aspect essentiel à mettre en place car au-delà de la réduction financière et du fait que cela responsabilise les élèves qui doivent s’investir pour mériter ce projet, les diverses ventes organisées ont créé une véritable dynamique de groupe. Cette démarche a fait prendre conscience à la classe de l'importance d'une approche solidaire pour que les 24 élèves puissent tous participer à ce projet. Les interviews d’intervenants sont également très porteuses. Elles concrétisent toutes les recherches effectuées en amont et donne du sens aux apprentissages. Cela apporte une dimension authentique et humaine à l’approche du thème. Ces échanges peuvent être conduits avec différentes personnes pour d’autres projets et les bénéfices seront identiques. Les recherches sur des sites internet et l’utilisation des TICE sont aussi des compétences utiles à travailler pour réaliser une tâche finale. Elles participent également au développement de l’autonomie des élèves, qui est un des leviers importants de notre projet. Les élèves sont non seulement les bénéficiaires du projet mais ils en sont aussi les principaux acteurs et cette implication dans des actions et réflexions est tout à fait bénéfique pour toute initiative pédagogique. J’ai constaté que les élèves adhèrent davantage au projet et aux enseignements lorsqu’ils sont fortement sollicités pour la conception et la mise en œuvre plutôt que lors d’expériences où le professeur gère tout seul.

Motivations pour participer au forum :
Je souhaite partager mon expérience et expliciter mes démarches pour donner des pistes concrètes à des personnes intéressées pour se lancer dans des projets pédagogiques. La motivation de mes élèves, ainsi que la mienne, pourraient impulser de nouvelles réalisations. De plus, je sais par expérience que des collègues hésitent à faire des projets de part la charge de travail supplémentaire et j’aimerais leur faire découvrir une nouvelle approche de la réalisation d’un projet : en impliquant réellement les élèves dans chaque étape et en leur déléguant des actions, le projet devient moins lourd à gérer pour les organisateurs. Cet investissement est d’ailleurs très gratifiant pour les élèves qui sont davantage responsabilisés. Les bénéfices de cette véritable coopération élèves-enseignant profitent à tous. Pour toutes ces raisons, j’espère avoir l’opportunité de venir présenter de vive voix notre projet les 2 et 3 février.

Statut : En attente

Voici ce qui est joint à ce projet :
-> rugby_2.odt
-> rugby_2012.odt